Il me reste des rêves à accomplir

C’est de Chine que nous vient notre prochain sénior inspirant.

Malgré les apparences, cet homme nous montrant ses abdominaux a une belle leçon de vie à nous partager.

Deshun Wang est un homme de 84 ans au parcours insolite.

Né en 1936 dans la région de Shenyang en Chine, il est mondialement connu depuis 2016 pour ses défilés de mode auprès des plus grandes marques de vêtements masculines telle qu’Ermenegildo Zegna ou encore la marque de sport Reebok.

 

C’est pourtant par hasard que ce sénior a débuté sur les podiums. En effet sa fille, surnommée QQ, a reçu un jour un appel de son père alors qu’elle se trouvait en présence de la designer Sheguang Hu. Cette dernière, sous le charme de la photo apparaissant sur l’écran de téléphone, a demandé s’il accepterait de défiler pour elle !

Une vie bien remplie

 

Avant de devenir mannequin, Deshun a eu une vie déjà bien remplie.

Il commence à travailler à 14 ans en tant que conducteur de tramway puis se met au théâtre à 24 ans.
Il devient acteur et vous l’avez surement vu dans Les Guerriers de l’empire céleste et Le Royaume interdit avec Jackie Chan.

Lors d’une expérience de volontariat dans une école pour les malentendants. Deshun découvre le langage des signes et à 49 ans, il crée sa troupe de pantomime.

Dans sa cinquantième année, une exposition de Rodin en Chine l’émerveille. Il décide de créer une performance de « sculpture vivante » en associant une statue et un homme peint en statue.
Cet homme, se sera lui.

Deshun eut l’envie de mélanger cette idée de mouvement et de l’appliquer à l’immobilité afin que la vraie statue semble vivante et la sculpture vivante (lui-même) apparaisse de temps à autre immobile.

Ce projet devient « une obsession » et il décide de se mettre à la gymnastique et la natation pour le lancement de son spectacle.
En 1993, il organise sa première performance de « sculpture vivante » à Pékin. Il a à 57 ans.

À 65 ans, il se met à l’équitation puis à 70 ans au body building !

Ce n’est pas de souffler ses 80 bougies qui va l’arrêter, « je n’ai pas terminé, il me reste des rêves à accomplir » dit-il, « croyez-moi, il y a toujours du potentiel à explorer ».

A plus de 80 ans, Deshun nage presque un kilomètre par jour, lit beaucoup et fait trois heures d’exercice chaque après-midi à la salle de sport proche de chez lui.

Peu importe l’âge que l’on a, la sagesse de Deshun vous interpelle.

A chaque nouvelle opportunité il dit se trouver au début d’une aventure. Sa philosophie est de relever chaque challenge que la vie lui réserve.

Cette octogénaire explique qu’il faut sans cesse vouloir profiter de l’instant présent et le secret pour y arriver est très simple : il suffit de dire « oui ».
A 84 ans, il ne s’empêche pas par exemple d’étudier la langue anglaise plusieurs heures par jours au cas ou l’on lui proposerait un rôle d’acteur dans un film anglophone.

Deshun encourage à ne jamais baisser les bras, « quand vous pensez qu’il est trop tard, tachez de ne pas devenir votre propre excuse pour abandonner ».

En savoir plus

Je veux m'inscrire à la newsletter !!